Default profile photo

21 Septembre 2017 | 1er, Tishri 5778 | Mise à jour le 20/09/2017 à 12h11

Rubrique Communauté

Rénovation de Copernic : le projet architectural est adopté par la communauté

Les plans suscitaient des tensions, notamment cette façade jugée trop ostentatoire par certains. (DR)

Deux visions s’opposent toujours mais les plans du nouveau Copernic ont été acceptés à l’unanimité par la communauté.

C’est une étape-clé dans le projet de rénovation de la synagogue Copernic qui avait pris mi-avril une dimension publique et polémique après la publication dans la presse et sur les réseaux sociaux d’une pétition « contre la démolition de la synagogue Copernic » par l’Association pour la Protection du Patrimoine de Copernic présidée par Miles Frydman (Actu J n°1432). Jeudi 27 avril, une réunion de conciliation n’avait pas permis d’apaiser les tensions. Finalement, la semaine dernière, les plans légèrement modifiés du cabinet d’architectes Valode et Pistre ont été acceptés à l’unanimité par la communauté. Ils prévoient une nouvelle façade extérieure et des aménagements intérieurs conservant les éléments décoratifs et picturaux spécifiques à Copernic. 

« Malheureusement, la question du compromis n’a pas pu se poser car nous étions sur deux projets et deux visions totalement différentes », explique Jean-François Bensahel, le président de Copernic. « Ils pensaient fondamentalement qu’une synagogue n’était qu’une salle de culte, mais ce n’est pas notre cas. Si nous n’étions pas convaincus qu’une synagogue était au contraire un point d’entrée pour avoir accès à toutes les facettes de la vie juive, de la prière à l’étude, la culture, la gastronomie, etc, nous n’aurions pas eu besoin d’agrandir. Nous avons pourtant cette conviction qui repose sur les textes, qu’un Beth haKnesset est un lieu de rassemblement et de réunion où l’on partage un temps juif. Nous avons envie que les gens poussent la porte de Copernic et découvrent une série de choses qui ne soient pas uniquement liées au culte et qui fondent la vie sociale juive ». 

La recherche de financement va désormais commencer. Il va falloir sécuriser le projet en allant à la rencontre de partenaires financiers. 

Powered by Edreams Factory