Default profile photo

18 Novembre 2017 | 29, Heshvan 5778 | Mise à jour le 17/11/2017 à 12h11

25 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h43 - 17h53

Rubrique Communauté

Les ambitions de l’école Hatikva

Des classes de la maternelle au collège (DR)

L’agglomération lyonnaise disposera dès le mois de septembre d’un outil d’excellence avec l’ouverture d’une école européenne pour les enfants différents.

Grâce au travail inlassable de la famille Partouche, l’école Hatikva a permis à de nombreux enfants en grande difficulté - dyslexie, dyscalculie, hyperactifs, etc - de sortir de l’ombre et de rejoindre une scolarité classique. Ces enfants « messagers de D’ieu » comme les appelle Alain Partouche, sont le plus souvent abandonnés et les familles ont du mal à évoquer ce sujet tabou. « Aucun enfant ne doit rester sur le bord de la route de la République », insiste le responsable. Dans la communauté juive, beaucoup de familles se disloquent par voie de conséquence, faute de pouvoir être soutenues. 

A la rentrée de septembre à Villeurbanne, une école européenne flambant neuve de 900 m2, de la maternelle au collège accueillera près de soixante enfants, encadrés par une équipe pluridisciplinaire de plus de vingt-cinq personnes. L’école n’accueillera pas que des enfants de la communauté car « ces souffrances sont universelles pour les familles et nous devons être solidaires », rappelle Alain Partouche. La cacherout et le chabat y seront tout de même respectés. Des ateliers pour adolescents et jeunes adultes aideront à découvrir divers métiers afin de pouvoir s’insérer dans la société. 

Les jeunes pourront venir de la France entière, voire de plus loin. Pour les parents, un pôle de la médiation sera mis en place afin de les accueillir, de créer les conditions d’un dialogue et de leur donner confiance en eux-mêmes et en leurs enfants. Il s’agira, par ailleurs, de les guider dans les méandres de l’administration et de les soutenir dans leurs démarches. Des logements seront mis à la disposition des participants sous la forme d’internat en autonomie. Ils permettront d’accueillir des enfants et adolescents de toute la France et même d’Europe.


Rejoindre une scolarité classique

Les méthodes pédagogiques de cette école pionnière emploient les recherches et les progrès effectués depuis de nombreuses années. Les méthodes Feuerstein et Montessori, le neurofeedback et d’autres seront utilisés pour permettre à l’enfant d’aller vers l’autonomie. L’approche individualisée pour chaque enfant, la remédiation, la patience, la confiance ont pour objectif de faire accéder l’enfant à une meilleure connaissance de lui-même, d’apprendre à lire, parler, compter et se déplacer.

 « L’immense majorité des enfants et des adolescents rejoignent le système scolaire traditionnel et mènent une vie quasi normale après leur passage à l’école », se félicite Alain Partouche. L’école Hatikva souhaite répondre aux demandes et aux angoisses des parents qui se sentent désemparés par l’arrivée d’un enfant différent et qui ne trouvent pas de réponse en France face à ces problèmes. 


Renseignements : 06 76 78 18 02

Powered by Edreams Factory