Default profile photo

18 Novembre 2017 | 29, Heshvan 5778 | Mise à jour le 17/11/2017 à 12h11

25 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h43 - 17h53

Rubrique France/Politique

Emmanuel Macron : « Je me rendrai moi-même en Israël dans les prochains mois »

Benyamin Netanyahou et Emmanuel Macron lors de la conférence de presse conjointe à l'Elysée, le 16 juillet (Flash 90).

Le Président français tenait une conférence de presse conjointe avec Benjamin Netanyahou, dimanche 16 juillet, à l’occasion des commémorations de la rafle du Vel d’Hiv. Il a déclaré se rendre bientôt en Israël « à l’invitation du dirigeant israélien. »

Emmanuel Macron veut renforcer les liens franco-israéliens. Lors de sa conférence de presse, le 16 juillet, le chef d’Etat français a affirmé qu’il se rendrait personnellement en Israël dans les mois à venir pour notamment renforcer les liens économiques entre les deux états.

Le Président français a également évoqué les négociations de paix entre israéliens et palestiniens et a rappelé sa position : la solution à deux Etats. « Israël et Palestine doivent pouvoir vivre côte à côte dans des frontières sûres et reconnues, avec Jérusalem comme capitale », a expliqué Emmanuel Macron. Aux côtés de Benjamin Netanyahou, le Président de la République a souligné à nouveau les conditions pour mener à bien ces négociations : « Il est important pour cela de s'assurer que les conditions de la négociation et de la paix ne sont pas remises en cause dans les faits et que le droit international est respecté par tous, je pense ici à la poursuite des constructions dans les colonies. »

Ce à quoi le chef d’Etat israélien a répondu que l’Autorité palestinienne devait reconnaître Israël. « Notre point de vue est que la raison du conflit - la poursuite de ce conflit - a pour cause le refus persistant palestinien d'accepter un Etat-nation juif pour le peuple juif dans quelque frontière que ce soit. » Les deux dirigeants ont enfin réaffirmé leur vigilance sur l’accord nucléaire iranien et sur sa « mise en œuvre stricte ». 

Powered by Edreams Factory