Default profile photo

18 Novembre 2017 | 29, Heshvan 5778 | Mise à jour le 17/11/2017 à 12h11

25 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h43 - 17h53

Rubrique Monde juif

Qui fréquente les synagogues britanniques ?

Selon de récentes statistiques, le nombre de juifs britanniques membres d’une communauté organisée a baissé de manière très sensibles ces vingt-cinq dernières années. Sauf chez les « orthodoxes » où la participation est à la hausse.

C’est un paradoxe. Si l’on en croit les conclusions d’un rapport publié la semaine dernière par l’« Institute of Jewish Policy Research » et le « Board of Deputies », l’organe représentatif du judaïsme britannique, il n’y a jamais eu, en Grande-Bretagne, autant de synagogues qu’aujourd’hui. Soit, concrètement, 454 dans tout le pays. Et pourtant le nombre de foyers affiliés à l’une d’entre elles a très nettement baissé : 79 597 contre 99 763 en 1990, soit une baisse totale d’environ 20%. Et à noter que cette baisse a commencé dès les années 50.
Si l’on regarde cette recherche de plus près, on constate tout d’abord que ce que certains dénomment, Outre-Manche, « l’orthodoxie centriste » (la United Synagogue, la Federation of Synagogues auxquelles il faut ajouter quelques lieux de culte « modern-orthodox » fonctionnant de manière indépendante) reste l’affiliation la plus importante dans le pays bien que là aussi, la diminution soit sensible. Si les courants « liberal » et « reform » sont, eux aussi, en très net recul dans ce domaine, il en existe, néanmoins, un autre en pleine expansion : les orthodoxes qui ont progressé de 139% depuis 1990. A l’époque, ceux-ci ne représentaient que 4,5% des juifs affiliés à une synagogue contre 13,5% aujourd’hui.
« L’affiliation de la communauté juive britannique est en train de changer, a commenté le Dr Jonathan Boyd, directeur exécutif de l’ « Institute of Jewish Policy Research ». Etant donné que l’aile la plus libérale est stable, représentant un peu moins d’un tiers de la totalité, la tendance pointe vers un avenir où des formes plus strictes d’orthodoxie auront une position de plus en plus importante, pas seulement en ce qui concerne le nombre de membres affiliés à une synagogue mais aussi sur comment le judaïsme est pratiqué et comment il est vu et compris par les autres ».

Powered by Edreams Factory