Default profile photo

26 Septembre 2017 | 6, Tishri 5778 | Mise à jour le 26/09/2017 à 07h37

Rubrique France/Politique

Quand Bruno Roger-Petit dénonçait « une France contaminée par Dieudonné »

Bruno Roger-Petit nouveau porte-parole (DR)

Editorialiste politique et chroniqueur pour différentes chaînes d’informations en continu, Bruno Roger-Petit devient le nouveau porte-parole de l’Elysée. Au cours de sa carrière de journaliste, il s’est illustré à plusieurs reprises dans son combat contre l’antisémitisme.

Historiquement de gauche, progressiste, celui que l’on surnomme « BRP », s’est souvent illustré par son combat contre l’antisémitisme. Au cours de sa carrière, le nouveau porte-parole de l’Elysée a publié de nombreux articles pour dénoncer la haine antijuive. Par exemple après les manifestations pro-palestiniennes, en juillet 2014, il avait écrit un édito dans l’Obs. intitulé : « Manif pro-Gaza : faut-il cacher ces démonstrations antisémites que l'on ne saurait voir ? ». Il y décrivait l’acharnement de certains manifestants dont les revendications dépassaient largement la simple critique de l’Etat juif. « À l'évidence, certains étaient venus manifester pour Gaza, mais aussi et surtout contre Israël, et à travers Israël, contre les juifs », notait-il avec lucidité.  

 

Dénoncer la haine antijuive

La même année, il s’insurgeait qu’une émission du service public (« Ce Soir où Jamais » animée à l’époque par Fréderic Taddeï) invite le polémiste Dieudonné, déplorant le fait de tendre le micro à un antisémite. « Applaudir Dieudonné quand il ne fait pas de blagues antisémites (ce qui est de plus en plus rare) revient à le blanchir, lui accorder une certaine respectabilité, lui offrir des circonstances atténuantes que ses propos antisémites ne méritent plus », écrivait-il, également dans l’Obs. En février 2015, lorsque l’ancien ministre Roland Dumas avait déclaré que le Premier ministre de l’époque, Manuel Valls, était « sous influence juive », (faisant allusion à sa femme Anne Gravoin), celui-ci avait également pris la plume pour dénoncer « une France contaminée par Dieudonné et autres colporteurs de l'antisémitisme réanimé, propagé par sous-entendus et messages codés, sous couvert d'humour et de liberté d'expression ». Nous verrons s’il conserve la même franchise sur ces sujets, maintenant qu’il intègre les sphères du pouvoir.

Powered by Edreams Factory