Default profile photo

24 Novembre 2017 | 6, Kislev 5778 | Mise à jour le 24/11/2017 à 14h02

2 décembre - Chabbat Vayichla'h : 16h38 - 17h50

Rubrique Israël

Les Israéliens déchus de leur nationalité ?

Des membres de l’EI auprès desquel une vingtaine d’Arabes israéliens se sont engagés. (DR)

Une vingtaine d'Israéliens combattant dans les rangs de Daech pourraient prochainement perdre leur nationalité grâce à un amendement récemment adopté.

Désireux de lutter contre l'engagement de jeunes Israéliens dans les rangs de l'Etat islamique, le ministre de l'Intérieur Arieh Deri, a fait récemment adopter par la Knesset un amendement à la loi sur la nationalité qui devrait permettre de déchoir de leur citoyenneté israélienne des individus engagés dans des activités hostiles, se trouvant à l'étranger. 

Selon M. Deri, la perte de leur nationalité empêchera ces individus de revenir en Israël et exercera un effet dissuasif sur les jeunes tentés de suivre leur exemple. Le ministre a cependant reconnu que la mise en œuvre de cette mesure prendra encore du temps puisqu'elle devra être soumise à l’examen du procureur général, du ministère de la Justice, puis des juges appelés à trancher.  

Environ vingt Israéliens combattant dans les rangs de l'Etat islamique seraient actuellement concernés par cette mesure. Récemment encore, le Shin-Beth faisait état d'une cinquantaine d'Israéliens partis rejoindre Daech. Certains ont été tués, d'autres ont été arrêtés à leur retour, indique le Service de sécurité intérieure.

Les combattants venus de l'Etat hébreu combattre au sein de Daech, sont presque tous des Arabes israéliens. L'un d'eux a même fait son service militaire dans les rangs de Tsahal. Mais on trouve aussi parmi eux deux Juifs ayant immigré dans leur jeunesse de l'ex-Union soviétique et qui se sont ultérieurement convertis à l'islam. Il s'agit d'une femme de 28 ans et d’un homme de 32 ans. 

Powered by Edreams Factory